J+10 – 2 JOURS AU LAC TITICACA

Posté Par Les Déchaînés le 3 Nov, 2019


2 jours au Lac Titicaca pour nos 3 Déchaînés.

Nuit sur les îles flottantes, petit tour en barque au coucher de soleil, visite de l’île Taquilé..
Un souvenir inoubliable avant de reprendre la route pour La Paz et la Bolivie.

          

Un peu de culture que diable !!

Le lac Titicaca situé dans la cordillère des Andes, il est traversé par la frontière entre la Bolivie et le Pérou.

 C’est le plus grand lac d’Amérique du Sud en volume d’eau et en longueur. Il est aussi considéré comme le plus haut lac navigable du monde (altitude : 3 812 m).

 Le lac Titicaca s’étend sur environ 8 562 km2, parmi lesquels 4 772 km2 (56 %) correspondent au territoire péruvien et le reste (3 790 km2, ou 44 %) à la Bolivie.

Il est au centre d’un grand bassin ayant une superficie de l’ordre de 58 000 km2, dont 39 017 km2 au Pérou. La superficie de son bassin versant appartient donc à plus de 80 % au territoire péruvien.

 Sa longueur est de 190 kilomètres, sa largeur de 80 kilomètres. Il a une profondeur moyenne de 107 mètres et une profondeur maximale de 327 mètres.

Plus de vingt-cinq rivières se jettent dans le lac. Le lac compte 41 îles dont certaines sont habitées.

Le volume d’eau contenu est de 893 km3 (soit 893 milliards de mètres cubes). Ses eaux bleues sont de l’eau douce.

                       

 C’est par ce lac qu’est née la culture aymara avant la colonisation et la christianisation.

 Il existe une légende en relation avec ce lac : le premier dieu Viracocha a surgi de ce lac et a créé le monde ainsi que toutes les civilisations des Andes.

 Le lac Titicaca semble tenir son nom d’un rocher situé sur l’Isla del Sol et appelé Titi Khar’ka, ce qui signifie « Roc du puma » en aymara.

 Selon une autre hypothèse, Titicaca serait une déformation de titijaya, qui veut dire « puma de pierre » (par référence aux pumas noyés et transformés en statues de pierre selon une légende locale) mais également « homme de cendre » (en effet les indigènes vivant autour de ce lac avaient coutume d’y brûler des hommes en offrande à Ayuma, dieu de la vie et de la mort).

L’Isla del Sol est le véritable centre de la mythologie inca.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.